L'énergie de l'hiver

Si dans notre calendrier, la saison de l'hiver commence au solstice, nous avons ressenti depuis quelques temps déjà le changement de luminosité, de météo intérieure et extérieure, de notre façon de nous nourrir...

Depuis début novembre, l'énergie de l'hiver nous accompagne.

A partir du 21 décembre, alors que nous plongeons dans l'obscurité, gardons notre coeur ouvert car la lumière revient doucement.


L'hiver est le temps du refroidissement à l'extérieur. Gardons notre chaleur intérieure pour éviter les refroidissements.

Alors on pense à mettre ses chaussettes et son bonnet!

Mais il s'agit aussi de ne pas se laisser prendre par l'obscurité intérieure,

Ce n'est de toute façon pas maintenant que les choses vont naitre....alors lâchons prise, prenons ce temps dans l'obscurité pour revenir à soi et acceptons le temps de gestation.




Une réceptivité active


La vie se poursuit même dans l'obscurité. Regardons la nature, Elle peut sembler sans vie en cette saison. Pourtant de nombreuses espèces se prépare en souterrain, de manière presqu'invisible à la grande renaissance du printemps!


L'hiver est pour nous aussi, un merveilleux moment pour s'interroger sur ce que nous devons mettre en place pour nous assurer une beau printemps.


Sur le principe de "on récolte ce que l'on sème", ressentez la joie de créer pendant l'hiver les conditions de ce qui germera au printemps.




On récolte ce que l'on s'aime...




Trouver son nord


L'hiver nous invite à tourner le regard vers l'intérieur et en même temps à nous diriger vers nos rêves.

Prenons soin de notre verticalité, travaillons notre ancrage pour garder notre centre, et ne pas nous laisser envahir par le flots de nos émotions.




L'organe de l'hiver, le rein

Organe vitale, tout le corps dépend de sa vitalité.

Les reins filtrent et évacuent les déchets circulant à travers le sang.

L'eau, qui est l'élément de l'hiver, aide le rein au nettoyage. Boire fréquemment de l'eau en hiver est primordial. Mais cela ne suffit pas à garantir le bon fonctionnement de nos reins: les aliments solides que nous mangeons peuvent aussi entrainer le blocage des circuits d'élimination: trop de sucre, de produits raffinés, trop de protéines animales ou de produits laitiers, trop de café ou de thé....

D'un point de vue énergétique, le rein conserve l'essence vitale prénatale. Elle nous serait transmise par nos ascendants, sa quantité est définie et limitée. Le stress, la peur sont les émotions qui déchargent le rein. Le repos, la douceur sont au contraire de bons réparateurs de nos reins.




Les Plantes de l'hiver





  • HE de marjolaine à coquilles est rééquilibrante nerveuse et calmante. Quelques gouttes sur un mouchoir à respirer.

  • HEd'épinette noire:elle contribue à la diminution du stress et à relancer l'énergie. Antifatigue, elle est régulatrice nerveuse et surrénalienne. Mélangé à de l'huile végétale, en massage sur la zone des reins chaque soir.

  • Tisane de reine des prés pendant 20 jours pour aider le rein à éliminer sans l'épuiser.



Hiver et ménopause



C'est la phase de nettoyage, de tri...Interrogeons-nous sur le principe de causalité: quelles graines semons-nous chaque jour, comment pouvons-nous aimer plus, mieux, et surtout comment préparer le printemps à venir?


La Rhodiola Rosea est une plante adaptogène particulièrement efficace contre la dépression passagère que l'on peut ressentir en période de ménopause.

Elle régule les émotions et augmente la résistance au stress.

On la trouve sous forme de gélules ou d'EPS ( extrait de plantes fraiches standardisés).





La Source vous souhaite un bel hiver...



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout